Hébergement à A Gudiña

Une dernière côte assez raide et vous arrivez à l'auberge...© Fabienne Bodan

Une dernière côte assez raide et vous arrivez à l’auberge…© Fabienne Bodan

Une grande terrasse pour vous prélasser et faire sécher votre linge...© Fabienne Bodan

Une grande terrasse pour vous prélasser et faire sécher votre linge…© Fabienne Bodan

L'entrée, avec un sol en ardoises typiquement galicien...© Fabienne Bodan

L’entrée, avec un sol en ardoises typiquement galicien…© Fabienne Bodan

Le coin salon...© Fabienne Bodan

Le coin salon…© Fabienne Bodan

Une belle cuisine bien équipée pour les pèlerins cuisiniers...© Fabienne Bodan

Une belle cuisine bien équipée pour les pèlerins cuisiniers…© Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à A Gudiña

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue de la Xunta de Galicia de A Gudiña. Mai 2015.

HébergementAlbergue de la Xunta de Galicia
Lorsque vous apercevez un pont sur la droite (une fois entré en ville), passez sous ce pont et tourner tout de suite à droite. Escaladez la pente raide sur quelques dizaines de mètres et l'auberge est située sur votre gauche.
T : 696 820 722 ou 609 56 64 85
Tarif mai 2015*6 euros
Description.24 lits en 1 dortoir (lits superposés)
.Pas de WIFI (mais vous en trouverez dans les bars du village)
.Drap housse et taie d'oreiller en papier fournis, comme dans la plupart des auberges de la Xunta de Galicia, par mesure d'hygiène
.Pas de couvertures, comme en général dans les auberges de la Xunta de Galicia
.1 cuisine avec une grande table et des assiettes, couverts, verres en quantité raisonnable, récipients pour cuisiner
.1 salon-salle.
.1 salle de bains pour les femmes avec 1 WC, 2 douches (sans rideaux, mais vous pouvez fermer la porte de l'espace douche à clé si vous souhaitez un peu d'intimité), 2 lavabos
.1 salle de bains pour les hommes (Idem)
.1 grande cour extérieure
.1 espace pour stocker les vélos et laver son linge à la main (qui peut être fermé à clé)
.Les hospitaliers passent vers 19h15 pour tamponner votre crédentiale et encaisser votre dû.
Avantages.Auberge de construction (ou de rénovation) récente, très propre et très bien entretenue
.Le rapport qualité/prix très raisonnable des auberges de la Xunta de Galicia
.Possibilité de cuisiner
Inconvénients.Là encore, pourquoi ne pas mettre de simples rideaux devant chaque douche ?
.A part les lits des 4 extrémités, les autres sont accolés deux par deux, ce qui n'est pas forcément des plus agréables quand vous ne connaissez pas la personne qui dort à côté de vous. On peut accepter de dormir dans des dortoirs et de disposer d'un espace personnel restreint, mais de là à partager son lit avec un inconnu !!!
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣
Le dortoir se situe à l'étage...© Fabienne Bodan

Le dortoir se situe à l’étage…© Fabienne Bodan

Les gestionnaires du gîte ont cependant eu la mauvaise idée d'installer certains lits collés aux lits voisins. Pèlerins d'accord, mais nous ne sommes tous pas si intimes que cela ! © Fabienne Bodan

Les gestionnaires du gîte ont cependant eu la mauvaise idée d’installer certains lits collés aux lits voisins. Pèlerins d’accord, mais nous ne sommes tous pas si intimes que cela ! © Fabienne Bodan

L'auberge compte deux salles de bains, l'une pour les femmes, l'autre pour les hommes, avec deux douches et un WC chacune...© Fabienne Bodan

L’auberge compte deux salles de bains, l’une pour les femmes, l’autre pour les hommes, avec deux douches et un WC chacune…© Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Vilar de Barrio

A Vilar de Barrio, l'auberge, récemment rénovée, paraît comme neuve...© Fabienne Bodan

A Vilar de Barrio, l’auberge, récemment rénovée, paraît comme neuve…© Fabienne Bodan

Les grandes baies vitrées apportent lumière et chaleur...© Fabienne Bodan

Les grandes baies vitrées apportent lumière et chaleur…© Fabienne Bodan

L'entrée-cuisine-salle à manger...© Fabienne Bodan

L’entrée-cuisine-salle à manger…© Fabienne Bodan

...hélas sans le moindre ustensile pour cuisiner...à cause de certains pèlerins indélicats qui les ont emportés...© Fabienne Bodan

…hélas sans le moindre ustensile pour cuisiner…à cause de certains pèlerins indélicats qui les ont emportés…© Fabienne Bodan

A côté de la cuisine, le lavoir pour le linge...© Fabienne Bodan

A côté de la cuisine, le lavoir pour le linge…© Fabienne Bodan

A l'étage, un salon spacieux et lumineux...© Fabienne Bodan

A l’étage, un salon spacieux et lumineux…© Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à Vilar de Barrio

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue de la Xunta de Galicia de Vilar de Barrio. Mai 2015.

HébergementAlbergue de la Xunta de Galicia
Avenida de San Fiz
Hospitalière : Noemi Isabel, T : 628 35 39 14
Tarif 2015*6 euros
Description.2 dortoirs de 10 lits (mais aussi 12 matelas selon le guide de l'association Paderborn) en lits superposés
.1 dortoir pour handicapés avec 4 lits (2 X 2 lits superposés)
.Auberge dentièrement rénovée en 2008 et moderne avec des sols en ardoise et des murs en parements de granit. De grandes baies vitrées la rendent très lumineuse.
.1 salle de bains pour les hommes avec 2 douches, 1 WC, 2 urinoirs
.1 salle de bains pour les femmes avec 4 douches, 2 WC
.Cette fois, il y a une porte pour chaque douche, pour plus d'intimité !
.Drap housse et taie d'oreiller en papier fournis, comme dans la plupart des auberges de la Xunta de Galicia, par mesure d'hygiène
.L'auberge est entièrement désinfectée et nettoyée par une entreprise spécialisée une fois par mois (en mai, ce fut la veille de notre passage, donc le 12 mai 2015). Ce jour là, l'auberge est fermée, donc renseignez vous avant si vous envisagez d'y séjourner.
.1 grande cuisine salle à manger avec 3 grandes tables. Mais attention, il n'y a pas de récipients pour cuisiner, là aussi comme dans beaucoup d'auberges galiciennes. Vous trouverez seulement quelques assiettes, verres et couverts. Si vous voulez cuisiner, vous devez apporter vos récipients.
.1 salon à l'étage
.1 espace pour laver son linge à la main
.Pas de Wifi (mais vous en trouverez au bar d'en face)
.Pas de couvertures, comme en général dans les auberges de la Xunta de Galicia
Avantages.Auberge neuve, spacieuse, claire, très propre et très bien entretenue
.Toute proche du centre-ville
.Le rapport qualité/prix très raisonnable des auberges de la Xunta de Galicia
.Comme beaucoup de pèlerins préfèrent pousser jusqu'à Xunqueira, il n'y a pas trop de monde de sorte que l'on dispose de beaucoup d'espace lorsque l'on s'y arrête. Cela fait du bien de ne pas être trop agglutinés les uns aux autres.
Inconvénients.Pas de machine à laver
.Une belle cuisine mais où l'on ne peut pas cuisiner, y compris se faire chauffer de l'eau le matin !!! C'est quand même fort dommage, car rares sont les pèlerins qui transportent une casserole dans leur sac à dos !
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣♣
Deux dortoirs à l'étage...avec une belle hauteur de plafond...© Fabienne Bodan

Deux dortoirs à l’étage…avec une belle hauteur de plafond…© Fabienne Bodan

Là aussi, la lumière est au rendez-vous...© Fabienne Bodan

Là aussi, la lumière est au rendez-vous…© Fabienne Bodan

Deux blocs sanitaires, l'un pour les hommes, l'autre pour les femmes...© Fabienne Bodan

Deux blocs sanitaires, l’un pour les hommes, l’autre pour les femmes…© Fabienne Bodan

Dans chaque bloc, 2 WCs et 3 ou 4 douches...fermées par des portes cette fois ! © Fabienne Bodan

Dans chaque bloc, 2 WCs et 3 ou 4 douches…fermées par des portes cette fois ! © Fabienne Bodan

Les douches...tout est très propre dans cette auberge...© Fabienne Bodan

Les douches…tout est très propre dans cette auberge…© Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Laza

A Laza, l'auberge est un peu en retrait du village, près du terrain de sport...© Fabienne Bodan

A Laza, l’auberge est un peu en retrait du village, près du terrain de sport…© Fabienne Bodan

Vous y êtes...© Fabienne Bodan

Vous y êtes…© Fabienne Bodan

L'auberge est au calme, entourée de verdure...© Fabienne Bodan

L’auberge est au calme, entourée de verdure…© Fabienne Bodan

L'entrée de l'auberge...© Fabienne Bodan

L’entrée de l’auberge…© Fabienne Bodan

L'auberge ne manque pas d'espace. Ici, la pièce à vivre...© Fabienne Bodan

L’auberge ne manque pas d’espace. Ici, la pièce à vivre…© Fabienne Bodan

La structure en U du bâtiment explique ces longs couloirs...© Fabienne Bodan

La structure en U du bâtiment explique ces longs couloirs…© Fabienne Bodan

 

Via de la Plata : hébergement à Laza

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue municipal de Laza. Mai 2015.

HébergementAlbergue de la Xunta de Galicia
Au bout de la Rua de Toural (près du terrain des sports)
T : 988 42 21 12
Tarif mai 2015*6 euros
Description.Auberge de construction récente avec des sols en ardoise, très propre et très bien entretenue
.36 lits répartis en 5 dortoirs de 8 lits maximum (lits superposés)
.Vous devrez au préalable aller vous enregistrer et retirer les clés à la Proteccion civile (centro de salud), en face de la pharmacie. L'on vous confiera les clés de votre dortoir, repéré par sa couleur et les clés de la porte d'entrée de l'auberge, ainsi qu'un plan de la (petite) ville, de l'étape du lendemain et la liste des auberges de la Xunta de Galicia.
.1 cuisine avec une table pour 4-5 personnes, quelques assiettes, verres et couverts, ainsi que quelques casseroles
.1 grande salle avec des tables et chaises
.1 salle de bains hommes avec 2 douches (sans rideaux), 2 lavabos et 2 WC
.1 salle de bains femmes avec 2 douches (sans rideaux), 2 lavabos et 2 WC
.Pas de machine à laver
.Possibilité d'étendre son linge à l'extérieur
.Pelouse où se relaxer autour de l'auberge
.Pas de WIFI (mais vous en trouverez dans les bars du village)
.Drap housse et taie d'oreiller en papier fournis, comme dans la plupart des auberges de la Xunta de Galicia, par mesure d'hygiène
.Pas de couvertures, comme en général dans les auberges de la Xunta de Galicia
.L'auberge est entièrement désinfectée et nettoyée régulièrement par une entreprise spécialisée
Avantages.Auberge neuve, spacieuse, claire, très propre et très bien entretenue
.Le rapport qualité/prix très raisonnable des auberges de la Xunta de Galicia
.Des dortoirs de petites tailles, avec des portes de chambres que l'on peut fermer à clé
.Possibilité de cuisiner
Inconvénients.Personnellement, j'apprécie d'avoir un peu d'intimité lorsque je me douche. On a beau partager beaucoup sur ces chemins vers Compostelle, je n'aime pas partager ma nudité ! Or dans cette auberge, comme dans plusieurs auberges de Galice, il n'y a ni portes ni rideaux aux douches. Soit vous attendez que tout le monde y soit passé et négociez 5 minutes seul(e) dans les sanitaires pour vous doucher, soit vous jouez au rugbyman dans les douches collectives de son équipe.
.Ce n'est qu'un tout petit inconvénient, mais l'auberge est un petit peu éloignée du centre, ce qui peut compter après une étape de montagne de 35 kilomètres.
.Pas de machine à laver
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣

 

A l'entrée du bâtiment, la cuisine...© Fabienne Bodan

A l’entrée du bâtiment, la cuisine…© Fabienne Bodan

Certes, le matin, les pèlerins se pressent autour de la petite table et ses ' chaises...© Fabienne Bodan

Certes, le matin, les pèlerins se pressent autour de la petite table et ses ‘ chaises…© Fabienne Bodan

Le couloir des chambres. Chaque chambre est marquée d'une couleur : rouge, vert, bleu, jaune...© Fabienne Bodan

Le couloir des chambres. Chaque chambre est marquée d’une couleur : rouge, vert, bleu, jaune…© Fabienne Bodan

Sol en ardoise typiquement galicien, 8 lits superposés...© Fabienne Bodan

Sol en ardoise typiquement galicien, 8 lits superposés…© Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Lubian

A l'entrée du village, l'auberge municipale de Lubian...© Fabienne Bodan

A l’entrée du village, l’auberge municipale de Lubian…© Fabienne Bodan

Auberge à taille humaine (16 places), dans une jolie bâtisse en pierres...© Fabienne Bodan

Auberge à taille humaine (16 places), dans une jolie bâtisse en pierres…© Fabienne Bodan

La cuisine-salle à manger, au rez-de-chaussée...© Fabienne Bodan

La cuisine-salle à manger, au rez-de-chaussée…© Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à Lubian

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue municipal de Lubian. Mai 2015.



HébergementAlbergue municipal
A l'entrée du village de Lubian, sur la droite
Tel (mairie) : 980 62 40 03 ou 980 62 41 00
http://www.ayuntamientolubian.es
Tarif mai 2015*3 euros
Description.Dortoir de 12 lits à l'étage (6 literas, lits superposés) : il n'est pas très grand, donc les pèlerins sont un peu entassés les uns sur les autres.
.Dans la grande pièce en bas qui fait office à la fois de cuisine et de salle à manger, il y a 4 lits supplémentaires (2 x 2 lits superposés)
.Partie cuisine avec micro-ondes, 3 plaques de cuisson électriques, réfrigérateur
.Couvertures
.Matelas en plastique, comme dans certaines auberges galiciennes pour faciliter le nettoyage et la désinfection, pour plus de propreté, pour éviter de mettre des draps housses qui souvent ne sont pas changés entre chaque passage.
.1 salle de bain/WC à l'étage
.1 petit balcon à l'étage
.1 petite entrée
.Une dame passe encaisser et tamponner votre crédentiale plusieurs fois dans l'après-midi.
Avantages.Son prix : 3 euros de participation au frais
.C'est la seule auberge existant entre Requejo (20 kilomètres avant, 20 places dans l'auberge municipale et autant dans l'auberge privée) et Villavella (12 kilomètres après, 31 places dans l'auberge municipale). En outre dans le village de Lubian, c'est la seule auberge. Il faut savoir que un certain nombre de pèlerins dorment une nuit à Requejo, afin de couper l'étape Puebla de Sanabria – Lubian, et que ceux-ci ont toutes les chances d'arriver à Lubian avant ceux qui partent de Puebla de Sanabria. Logique. Lors de notre passage, nous étions au moins 13 répartis dans les deux auberges de Requejo. Faites vous-mêmes le calcul pour évaluer la chance que vous avez de trouver un lit à Lubian si vous partez de Puebla de Sanabria !
.Possibilité de cuisiner, ce qui n'est pas si fréquent sur cette Via de la Plata
.Très belle maison dans son aspect extérieur. On a plus l'impression d'être dans une maison que dans une auberge. D'ailleurs, nous en avons profité pour nous préparer un dîner réparateur.
Inconvénients.Toujours le même, il est dommage pour 16 personnes de ne pas avoir un WC séparé de la salle de bains, surtout le matin !
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣
La cuisine est sommaire, mais nous en avons profité pour nous préparer un bon dîner de légumes et céréales...© Fabienne Bodan

La cuisine est sommaire, mais nous en avons profité pour nous préparer un bon dîner de légumes et céréales…© Fabienne Bodan

Dans la cuisine, 2 literas (lits superposés, soit 4 couchages)...© Fabienne Bodan

Dans la cuisine, 2 literas (lits superposés, soit 4 couchages)…© Fabienne Bodan

A l'étage, le dortoir principal et la salle de bains...© Fabienne Bodan

A l’étage, le dortoir principal et la salle de bains…© Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Requejo

 

Vous ne vous égarerez point. L'auberge est indiquée dès l'entrée du village. © Fabienne Bodan

Vous ne vous égarerez point. L’auberge est indiquée dès l’entrée du village. © Fabienne Bodan

Et encore là...© Fabienne Bodan

Et encore là…© Fabienne Bodan

Finalement elle se situe presque à la sortie du village...© Fabienne Bodan

Finalement elle se situe presque à la sortie du village…© Fabienne Bodan

Suivez la coquille...© Fabienne Bodan

Suivez la coquille…© Fabienne Bodan

Dans la grande pièce de détente, les propriétaires vous accueillent au bar...© Fabienne Bodan

Dans la grande pièce de détente, les propriétaires vous accueillent au bar…© Fabienne Bodan

Fauteuils, tables sont à la disposition du pèlerin...© Fabienne Bodan

Fauteuils, tables sont à la disposition du pèlerin…© Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à Requejo

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue privé Casa Cerviño de Requejo. Mai 2015.

HébergementAlbergue Casa Cerviño
Avenida Juan Seisdedos 45
A la sortie du village, à 1 km de l'entrée du village
T : 980 62 05 05 ou 686 02 42 13
http://www.albergue-sanabria.com
Tarif 2015*12 euros
Description.Auberge privée de 20 lits : 18 lits (9 x 2 lits superposés) dans le grand dortoir + 1 chambre à 2 lits
.2 salles de bains dans le dortoir + WC hommes + WC femmes. Il y a aussi un WC + lavabo pour handicapés attenant à la grande salle commune-bar
.1 petite cuisine avec micro-ondes et 2 plaques de cuisson électriques, réfrigérateur
.1 balcon avec vue sur la montagne, et sur le jardin des propriétaires : il est possible d'y descendre ainsi que d'utiliser le trampoline !
.Machine à laver et sèche-linge
.Chauffage
.Fil pour étendre le linge
.Distributeurs de boissons fraîches et chaudes
.Casiers avec clés dans le dortoir
.Draps, couette, serviettes fournis
.WIFI
.Les propriétaires vous proposent, à raison, de dîner à l'Hostal « Tu casa » : pour 6,50 euros, vous sera servi un menu peregrino tout à fait correct (avec par exemple, en entrée, des lentilles au chorizo ou des choux-fleurs en vinaigrette, en plat, une truite (bon, d'élevage quand même), un « merluza » ou le sempiternel lomo de cerdo, en dessert les sempiternels « flan, natilla ... », le tout avec vin et café compris, et un très bon pain complet.
Avantages.Albergue tout confort : cela fait du bien de temps à autre de dormir dans de vrais draps, de disposer d'une vraie serviette de bains après la douche, de ne pas avoir à sortir son sac de couchage, de disposer du WIFI dans l'auberge et jusque dans son lit...
.Propre et bien entretenue
Inconvénients.Comme souvent, on ne peut pas s'asseoir dans les lits bas des literas. Grands gaillards s'abstenir, à moins de s'installer sur les lits hauts.
.Le dortoir est un peu sombre...et frais
.Accueil commercial : on passe pour encaisser et tamponner votre crédentiale
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣♣
...ainsi qu'un distributeur de boissons fraîches ou chaudes...© Fabienne Bodan

…ainsi qu’un distributeur de boissons fraîches ou chaudes…© Fabienne Bodan

Un seul grand dortoir...rarement plein, car les pèlerins ne font pas majoritairement escale à Requejo...© Fabienne Bodan

Un seul grand dortoir…rarement plein, car les pèlerins ne font pas majoritairement escale à Requejo…© Fabienne Bodan

Les "lockers" à votre disposition, bien pratiques pour y déposer ses quelques effets de valeur et sortir librement dans le village...© Fabienne Bodan

Les « lockers » à votre disposition, bien pratiques pour y déposer ses quelques effets de valeur et sortir librement dans le village…© Fabienne Bodan

Une mini-cuisine-lavoir à linge est à la disposition des pèlerins...© Fabienne Bodan

Une mini-cuisine-lavoir à linge est à la disposition des pèlerins…© Fabienne Bodan

...de même que le jardin et le trampoline des propriétaires...© Fabienne Bodan

…de même que le jardin et le trampoline des propriétaires…© Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Puebla de Sanabria

Dans la rue principale avant d'arriver au pont et d'accéder à la vieille ville de Puebla de Sanabria, se situe l'albergue Casa Luz. © Fabienne Bodan

Dans la rue principale avant d’arriver au pont et d’accéder à la vieille ville de Puebla de Sanabria, se situe l’albergue Casa Luz. © Fabienne Bodan

Comme son nom l'indique...© Fabienne Bodan

Comme son nom l’indique…© Fabienne Bodan

A l'arrière de la maison, une grande terrasse et un préau sous lequel on peut parquer vélos et chariots...© Fabienne Bodan

A l’arrière de la maison, une grande terrasse et un préau sous lequel on peut parquer vélos et chariots…© Fabienne Bodan

Protégée du vent et de la pluie, une partie de la terrasse accueille tables et chaises pour le repos des pèlerins...© Fabienne Bodan

Protégée du vent et de la pluie, une partie de la terrasse accueille tables et chaises pour le repos des pèlerins…© Fabienne Bodan

Les tables à l'abri du vent et de la pluie...© Fabienne Bodan

Les tables à l’abri du vent et de la pluie…© Fabienne Bodan

La cuisine est à la disposition des pèlerins, suffisamment équipée en ustensiles de cuisine, en couverts et autres assiettes et verres...© Fabienne Bodan

La cuisine est à la disposition des pèlerins, suffisamment équipée en ustensiles de cuisine, en couverts et autres assiettes et verres…© Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à Puebla de Sanabria

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue privé Casa Luz de Puebla de Sanabria. Mai 2015.

HébergementAlbergue privée Casa Luz
Dans la rue principale avant le pont qui enjambe le Rio Tera
T : 980 62 02 68 à ! 619 75 17 62
Tarif mai 2015*12 euros
Description.32 ou 36 lits en dortoirs de 4 et 1 seul dortoir de 8 : lits superposés
.Couette
.Salle de bains pour les femmes au rez-de chaussée
.Salle de bains à l'étage mais au moment de mon passage, on ne pouvait utiliser que le lavabo et le WC, car il n'y a pas assez de pression pour obtenir l'eau chaude dans la douche
.Un bloc sanitaire a été installé sur le côté de l'espace extérieur, avec plusieurs douches, WC et lavabos
.Grande terrasse ardoisée à l'extérieur, près d'un petit jardin potager que les propriétaires, Lucia et Manuel, cultivent avec passion. Des tables sont disposées sur cette terrasse où il fait bon dîner ou boire un verre.
.Distributeur de boissons froides
.Cuisine de taille raisonnable bien équipée avec des plaques gaz (n'oubliez pas votre briquet) et un micro-ondes. Il y a des assiettes, couverts, verres, casseroles, ustensiles en quantité « confortable » pour se préparer un repas. On peut y manger à 4 ou 5 autour de la table ronde (au moment de notre passage, il faisait un peu frisquet pour prendre le petit déjeuner dehors).
.Machine à laver, bacs pour laver le linge et fils pour étendre le linge
.Possibilité de ranger des vélos à l'abri.
Avantages.Petites chambres de 4, assez exigües mais c'est quand même plus agréable que les grands dortoirs.
.Très propre : une femme de ménage arrive dès 8h et procède à un nettoyage de l'ensemble, terrasse extérieure comprise
.Lucia et Manuel sont deux personnes d'un certain âge qui répondront gentiment à vos questions (d'où l'intérêt de parler espagnol, au moins un peu)
.Possibilité de cuisiner, ce qui n'est pas si fréquent sur cette Via de la Plata.
.Il y a 2 supermercados à moins de 100 mètres, un bar-restaurant en face, et l'escalier qui mène au château de la vieille ville est situé à 200 mètres. Le soir, de la terrasse, vous profiterez d'une belle vue sur le château illuminé.
Inconvénients.On ne vous ouvrira les chambres de l'étage qu'une fois les 3 dortoirs du bas remplis, même si vous souhaitez des lits bas, sauf cas de force majeure (mal de dos, impossibilité quelconque de monter sur les lits hauts...). On peut à la fois le comprendre (pour limiter le ménage), mais aussi le déplorer (quand on aime les lits bas).
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣♣
Au rez-de-chaussée comme à l'étage, des chambres de 4 à 8 lits. Ici la chambre à gauche en entrant dans la maison, au rez-de-chaussée...© Fabienne Bodan

Au rez-de-chaussée comme à l’étage, des chambres de 4 à 8 lits. Ici la chambre à gauche en entrant dans la maison, au rez-de-chaussée…© Fabienne Bodan

La première chambre de l'étage, à gauche de la salle de bains...© Fabienne Bodan

La première chambre de l’étage, à gauche de la salle de bains…© Fabienne Bodan

La salle de bains des femmes au rez-de-chaussée...© Fabienne Bodan

La salle de bains des femmes au rez-de-chaussée…© Fabienne Bodan

Une salle de bains comme à la maison. Pour les hommes, il y a un bloc sanitaire aménagé à l'extérieur de la maison, à côté de la terrasse. © Fabienne Bodan

Une salle de bains comme à la maison. Pour les hommes, il y a un bloc sanitaire aménagé à l’extérieur de la maison, à côté de la terrasse. © Fabienne Bodan

Le jardin de Lucia et Manuel, les deux charmants propriétaires de la Casa Luz...© Fabienne Bodan

Le jardin de Lucia et Manuel, les deux charmants propriétaires de la Casa Luz…© Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.